Paul Raymond, Estelle Quadjovie, Françoise Marhuenda et Dominique Fontenaille
(de g à dr) Estelle Quadjovie, Paul Raymond, Françoise Marhuenda et Dominique Fontenaille

Malgré un redécoupage très favorable à la majorité de gauche sortante, le binôme indépendant emmené par Dominique Fontenaille et Françoise Marhuenda est parvenu à convaincre les électeurs de ce nouveau canton grâce à une campagne sur les sujets locaux et en s’abstenant d’attaques personnelles.

Une candidature d’élus de terrain, indépendants des partis politiques

Face au binôme constitué par Maud Olivier, députée PS, et Jérôme Cauët, conseiller général PS sortant, le choix a été fait de proposer aux électeurs une équipe indépendante des partis politiques, avec comme candidats titulaires Dominique Fontenaille maire de Villebon, conseiller général sortant et Françoise Marhuenda maire des Ulis, avec pour remplaçants Paul Raymond, maire de Nozay et Estelle Quadjovie, adjointe au maire de Villejust.

Les partis politiques de l’opposition départementale, de Debout la France au MRC, en passant par l’UMP et l’UDI, ont compris que cette équipe était la seule capable de gagner la confiance des habitants de ce canton et ont décidé de ne pas présenter de candidats.

A Villebon, les habitants ont profité de ce scrutin pour renouveler leur confiance à leur Maire

Dès le premier tour, l’équipe indépendante a recueilli les suffrages de 54,45% des Villebonnais. Ce mouvement s’est amplifié au second tour où le score a été de 65,66 % des suffrages exprimés exprimés.

Ces larges scores sont une confirmation claire de la confiance des Villebonnais pour Dominique Fontenaille en tant que conseiller général sortant mais aussi en tant que Maire.

Sur l’ensemble du canton, une victoire nette au premier et au second tour

Pour rappel, notre nouveau canton rassemble sept villes : Gometz-le-Châtel, les Ulis, Marcoussis, Nozay, Saint-Jean-de-Beauregard, Villebon-sur-Yvette et Villejust.

Le 22 mars au soir, 37,72 % des voix des électeurs du canton se sont portées sur le binôme indépendant, en ballotage favorable face au duo socialiste.

Une semaine plus tard, le second tour est venu confirmer cette dynamique positive : Dominique Fontenaille et Françoise Marhuenda ont ainsi été élus Conseillers départementaux avec 53,25% des voix.

Des élus départementaux inscrits dans la nouvelle majorité avec loyauté mais liberté

Comme ils l’avaient expliqué au cours de leur campagne, les élus de notre canton étaient en désaccord sur l’essentiel de la politique menée par l’ex-Président Jérôme Guedj (PS) et sa majorité. Ils ont donc rejoint la nouvelle majorité départementale composée d’élus indépendants, de droite et du centre, et ont contribué à l’élection du nouveau Président du Conseil départemental, François Durovray (UMP).

Comme promis, ils voteront en fonction des seuls intérêts du département de l’Essonne, de notre canton et des communes, sans recevoir de consignes de la part des partis politiques.