thumb_IMG_5630_1024

Pendant la campagne municipale de 2014, la liste « Villebon Avec Vous » s’était engagée à réduire la dette de Villebon à hauteur de 500 000 € par an sur six ans, tout en n’augmentant pas les impôts locaux et en sanctuarisant les politiques prioritaires. Grâce à une gestion rigoureuse, ces engagements seront très largement dépassés. Explications en quelques chiffres.

En 2014, Villebon était dans le « vert » et il fallait l’y maintenir

Pour savoir si une collectivité dispose d’une bonne solvabilité, il convient de s’intéresser certes au montant absolu de sa dette mais aussi et surtout à ce que l’on appelle sa capacité de remboursement (CRD), c’est-à-dire le temps qui serait théoriquement nécessaire à la collectivité pour la rembourser s’il fallait qu’elle y consacre l’intégralité de son « épargne brute » (recettes – dépenses de fonctionnement).

En règle générale, une collectivité est considérée comme étant dans le « vert » lorsque sa capacité de remboursement est inférieure à 8 ans, dans la « médiane » entre 8 et 11 ans, dans « l’orange » entre 11 et 15 ans et dans le « rouge » lorsque la CRD dépasse le seuil critique des 15 années.

Au 1er janvier 2014, le montant de la dette de Villebon était précisément de 30.087.784,61 € (soit une quasi-stabilité par rapport à 2008) et la capacité de remboursement représentait 6,97 années. Villebon était donc dans le « vert » et il était nécessaire de l’y maintenir.

Or, la partie s’annonçait difficile car c’est précisément à partir de 2014 que le Gouvernement de François HOLLANDE – soutenu consciencieusement par les élus du PS villebonnais – a commencé à multiplier les mauvais coups contre les collectivités, en leur transférant toujours plus de charges et en réduisant toujours plus les dotations correspondant à ces transferts de charges.

Les engagements de désendettement respectés et même dépassés

Afin de consolider la bonne santé financière de la commune, afin de  faire face à ces mauvais coups et ainsi préserver notre capacité de mener à bien de nouveaux projets pour la Ville, l’équipe de « Villebon Avec Vous » s’est engagée devant les habitants à réduire la dette de 3 millions d’euros sur le mandat 2014-2020, soit une baisse de 10 % sur six ans.

De nombreux efforts ont ainsi été réalisés, année après année, par les élus de la majorité et par les services municipaux pour trouver des marges d’économie. Certaines dépenses « de confort » ont notamment dû être réduites (réduction du nombre annuel de magazines municipaux, concentration des illuminations de Noël sur les zones commerçantes, diminution de 15% des indemnités du Maire été des Adjoints..).

Les efforts paient : les chiffres définitifs issus du compte administratif pour l’année 2018 démontrent que l’objectif de désendettement est d’ores déjà très largement dépassé.

Ainsi, au 31 décembre 2018, la dette de Villebon a diminué de 7.584.257,27 € pour descendre à 25.062.011,03 €, soit une baisse de 25 %. Et, le désendettement devrait encore se poursuivre en 2019, avec une nouvelle baisse inscrite au budget prévisionnel.

Un désendettement compatible avec nos autres engagements

Ce désendettement accéléré de Villebon sur la période 2014-2020 aura pu être réalisé en cohérence avec les autres engagements de la liste « Villebon Avec Vous » :

  • stabilité des taux d’imposition communaux (qui n’ont pas été modifiés depuis la baisse intervenue en 2007 et sont désormais les plus bas de toutes les villes de l’Essonne de plus de 10.000 habitants). Les élus du PS villebonnais ont toujours refusé de voter ces taux d’imposition très bas ;
  • sanctuarisation des moyens alloués aux secteurs prioritaires : petite enfance, enfance-jeunesse et éducation, politique sociale, soutien aux associations et moyens déployés en faveur du personnel communal pour lui permettre d’assurer un service public de qualité ;
  • maintien d’un niveau de dépenses d’équipement élevé avec notamment la constitution de réserves foncières pour de futurs projets. Au final, le désendettement sur les 5 dernières années aura été de pair avec la réalisation de 25,5 millions d’euros de dépenses d’équipement, soit 5,5 millions d’euros par an de dépenses d’investissement pures au service des Villebonnais.

 

Crédit photo : Romain Millard