phoca_thumb_l_centre-ville-2

Centre-ville, vue aérienne (source : site officiel Villebon-sur-Yvette)

Suite aux trois articles sur l’action de l’équipe municipale en matière de développement durable et de protection de l’environnement, nous passons au suivi de nos cinq engagements en matière d’équilibre social de l’habitat. Notre cap : ouvrir notre ville à des publics plus divers, notamment les étudiants et les personnes âgées.

« Mettre en œuvre le Plan Local d’Urbanisme (PLU). »

Le PLU est en cours de révision depuis octobre 2014, à la fois pour s’adapter aux nouvelles normes mais également pour y intégrer les futurs projets d’aménagements urbains, notamment le réaménagement de la zone de l’actuelle Direction Générale de l’Armement (DGA). La poursuite des politiques urbaines engagées en faveur de l’équilibre social de l’habitat est inscrite comme une des trois orientations du Plan d’Aménagement et de Développement Durable (PADD).

Ces politiques urbaines se traduisent par exemple par une diversification de l’offre de logements, un plan de transports performant, le développement des communications numériques sur le territoire, notamment pour le développement économique et l’accès aux différents services à la population.

Le Conseil sera appelé à approuver cette révision en juin 2016.

« Poursuivre le Programme local de l’Habitat (PLH) permettant d’atteindre le niveau légal de Logements Locatifs Sociaux en 2020. »

La loi ALUR dite « Duflot » de 2014 a brutalement réhaussé le minimum légal de logements sociaux de 20% à 25%. Malgré ces nouvelles contraintes, Villebon parviendra à l’issue du mandat à honorer ses obligations et à atteindre les 25% d’ici 2020, tant par la construction que par le re-conventionnement de logements existants.

Ainsi, rien que pour 2016, 17 logements sociaux seront ouverts dans l’impasse des Maraîchers au mois de juin, ainsi que 14 autres dans la rue de Palaiseau, à l’emplacement de l’ancien dépôt de sel.

Par ailleurs, l’organisme de HLM 3F a racheté les 102 logements de la résidence des Foulons, qui passeront tous sous la convention « logement locatif social » à partir de 2017.

D’autres créations de logements sociaux sont prévues pour 2017 : les 82 logements à destination des personnels d’ « Aéroports de Paris » rue du Baron de Nivière dans le cadre d’une convention.

« La construction d’une Maison de retraite médicalisée départementale habilitée à l’aide sociale (60 € par jour). »

La Ville a cédé au département de l’Essonne les terrains nécessaires à la construction d’une Maison de retraite médicalisée habilitée à l’aide sociale, accessible pour 60 euros par jour, soit un prix bien plus accessible que ce qui est proposé dans le privé. Cette nouvelle infrastructure fera partie des « logements sociaux » qui permettront à Villebon de remplir ses obligations légales.

Cette résidence se situera à la sortie du quartier du Village. Les permis de construire ont été signés et le début des travaux est programmé pour le printemps 2016, pour une ouverture prévue en septembre 2018.

« La construction d’une résidence étudiante dans le cadre de l’Institut Villebon Georges-Charpak. »

Ce projet de résidence étudiante sera au coeur du réaménagement de la zone de l’ex-DGA, sur laquelle la Ville est toujours en négociation avec le Ministère de la Défense, actuel propriétaire.

Cette résidence étudiante représentera potentiellement 270 logements « sociaux » supplémentaires, qui pourraient être livrés dès septembre 2018.

La construction d’un établissement spécialisé pour jeunes et adultes handicapés.

Présenté lors d’une réunion publique au Centre culturel Jacques Brel le 2 juillet 2015, ce projet intégrera un établissement dans le secteur du Rocher, ainsi que des solutions d’hébergement temporaire. Ce sera un projet pilote en France, avec un plateau technique innovant d’évaluation du handicap. Il inclura également des équipements pour traiter des situations d’urgence, équipements qui sont très insuffisants dans le pays. Cet établissement spécialisé sera associé avec un projet pilote de logement en ville avec un étudiant.