bandeau_voeux3

Retrouvez le discours qu’a prononcé Dominique Fontenaille, maire de Villebon-sur-Yvette, entouré du Conseil municipal, devant près de 500 villebonnais réunis au Centre Culturel Jacques Brel autour d’une tartiflette géante, samedi 14 janvier.

Mesdames et Messieurs, Chers Amis,

Au nom du Conseil municipal de Villebon-sur-Yvette, je souhaite à chacune et chacun de vous, à titre personnel, une bonne, une belle année 2017. Une bonne année au plan de la santé, pour vous-même et tous ceux qui vous sont chers. Une belle année à travers des moments de bonheur que je vous souhaite vrais et nombreux, à travers ce que vous aurez su partager avec celles et ceux que 2017 vous permettra de rencontrer.

Bonne année à nos villes jumelées de Liederbach en Allemagne, de Las Rozas  en Espagne et de Whitnash en Grande Bretagne, de Saldus en Lettonie, ainsi qu’à à nos amis de Madagascar, que nous soutenons régulièrement à travers des opérations de reconstruction d’un lycée.

« Bonne année à tous ceux qui font vivre notre commune »

Bonne année à tous ceux qui font vivre notre commune et garantissent le lien social exemplaire qui règne ici à Villebon-sur-Yvette : les Maires-adjoints et les conseillers municipaux dont je peux vous assurer que le dévouement à l’égard des Villebonnais ne fait jamais défaut ; les bénévoles de nos 80 associations qui ne comptent pas non plus leur temps pour encadrer les jeunes et les moins jeunes dans l’éducation au sport, à la culture, au vivre ensemble à travers les loisirs ou l’action sociale ;
les enseignants de nos écoles et de notre Collège dont je veux saluer la très belle implication professionnelle.

Bonne année au Conseil municipal des Jeunes qui s’engagent résolument, en dépit de leur jeune âge, dans la vie citoyenne et apprennent ainsi le sens des autres.

« Je ne serai jamais le Maire qui réduira le service public de proximité que nos 300 agents assurent pour vous, avec cœur, et quel cœur, jour après jour. »

Bonne année au personnel communal, qui a vécu des moments difficiles lors des inondations du printemps dernier, mais qui a su montrer dans ces circonstances comme chaque jour de l’année, son dévouement sans faille au service public, à votre service.

Il est paraît-il de bon ton en ce moment, dans « certains salons où l’on cause de la marche du monde », comme disait ma grand-mère, de laisser croire que la plupart des fonctionnaires ne servent à rien. Moi, les agents municipaux, je les vois s’occuper de nos enfants  dans nos crèches et dans nos écoles, je les vois faire de Villebon une ville propre, agréable et fleurie, je les vois au volant de nos trois saleuses au cœur des nuits d’hiver.

Je les vois accompagner nos enfants vers l’école dans les cars scolaires et les pedibus, je les vois dès 6 heures du matin travailler à rendre propres et accueillants nos bâtiments communaux et notre centre sportif, je les vois participer à la diffusion de la culture dans notre Médiathèque, dans notre Conservatoire et dans notre Centre culturel, je les vois nous protéger et faire respecter les règles du vivre-ensemble, je les vois mettre en œuvre des animations pour nos enfants au sein du Centre de loisirs et pendant les activités périscolaires.

Je les vois tous les jours de l’année, dimanche et jours de fête inclus, auprès de nos Anciens comme auprès des Villebonnais les plus fragiles, pour leur porter assistance et réconfort chaque fois que de besoin.

Alors, n’en déplaise à ceux qui fréquentent ces salons où l’on cause de la marche du monde, je vous le dis tranquillement : je ne suis pas, je ne serai pas, je ne serai jamais le Maire qui réduira le service public de proximité que nos 300 agents assurent pour vous, avec cœur, et quel cœur, jour après jour.

« Bonne année à tous nos partenaires. »

Bonne année à tous nos partenaires institutionnels : les services de l’Etat, de la Région Ile-de-France et du Département de l’Essonne, la Communauté d’agglomération Paris-Saclay, les syndicats intercommunaux, la Gendarmerie Nationale à travers la Brigade de Palaiseau, et le Service Départemental d’Incendie et de Secours à travers le Centre de secours de Palaiseau.

Bonne année à toutes les forces économiques de Villebon-sur-Yvette, à nos concessionnaires, à toutes les entreprises qui travaillent pour notre ville et à celles qui y sont implantées, aux commerçants et aux artisans, aux professions libérales, celles et ceux qui par leur profession apportent aussi une qualité de vie supplémentaire à Villebon.

Bonne année à tous les acteurs institutionnels mobilisés pour l’emploi, l’insertion et la solidarité. Je pense en particulier au Service Intercommunal de l’Emploi de notre Communauté d’agglomération, à Atout Plie qui gère le Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi et à l’Ecole de la Deuxième Chance en Essonne, trois grands organismes que j’ai l’honneur de présider depuis quelque temps déjà et qui accomplissent un travail remarquable auprès des Essonniens en grande difficulté.

« Alors bienvenue à 2017. »

Pour un Maire, pour un Conseil municipal, une année qui commence ce sont aussi des projets, des projets qu’on a présentés dans un programme de mandature et pour lequel les habitants nous ont fait confiance. Et quand on a des projets, il faut pouvoir et savoir les financer.

Alors, je dois vous dire que financer un programme pluriannuel aujourd’hui, cela devient un exercice proche de la dentelle d’art, parce que l’Etat puise sans retenue année après année dans les caisses des collectivités territoriales pour éponger son déficit récurrent.

« 5 secteurs prioritaires à nos yeux : la petite enfance, l’école, les politiques sociales, le personnel communal et le soutien à nos associations. »

Très concrètement, à Villebon-sur-Yvette nous vivrons en 2017 avec 4 Millions d’euros de moins qu’en 2013.

Lorsqu’on doit faire face à pareille hémorragie financière, il faut faire deux choses : il faut d’abord faire des programmes d’économies dans tous les domaines : nous l’avons fait et nous le ferons encore cette année.

Il faut ensuite prioriser des politiques publiques et nous l’avons fait aussi : avec le plein accord de la Majorité municipale, j’ai demandé dès 2015 qu’on sanctuarise 5 secteurs prioritaires à nos yeux : la petite enfance, l’enfance et tout ce qui concerne l’école, les politiques sociales, le personnel communal et le soutien à nos associations.

Sanctuariser, cela signifie que, tout en optimisant les dépenses de fonctionnement, on ne réduit en aucun cas les moyens du service public dans ces 5 secteurs d’activité.

A côté de ces mesures, nous avons pris le parti depuis longtemps déjà de sécuriser nos recettes financières en encourageant autant que faire se peut le développement économique. Villebon-sur-Yvette est plus que jamais une commune d’Ile-de-France connue et reconnue en matière d’implantation d’entreprises et de création d’emplois.

« 70% du programme de mandature réalisé au bout de la troisième année du mandat. »

Cette volonté et cette sagesse nous permettront cette année encore d’avancer concrètement dans plusieurs réalisations de notre programme de mandature dont je peux vous dire qu’il est déjà réalisé à 70% au bout de la troisième année du mandat que vous nous avez confié.

Ces investissements et ces réalisations que je vais rapidement vous brosser, ils seront réalisés sans augmentation des taux communaux d’imposition et en poursuivant notre programme de désendettement de la Ville. Les Villebonnais ne savent pas toujours que sur les 35 villes de plus de 10 000 habitants que compte l’Essonne, nous sommes celle dont le taux de taxe d’habitation est le plus faible, nous sommes celle dont le taux de taxe foncière est le 8ème plus faible sur 35, nous sommes celle des 21 communes du SIOM dont le taux de taxe d’enlèvement des ordures ménagères est de très loin le plus faible.

Les plus gros chantiers de l’année concerneront la rénovation lourde des gymnases Mermoz et Terray dont les plans vous sont présentés à l’entrée de notre Centre culturel. Nous avons pris soin de travailler avec les associations sportives de façon que, pendant les deux années de travaux, deux gymnases sur les trois restent en permanence utilisables par nos sportifs et nos scolaires.

Un autre grand chantier concernera la rénovation complète du self et du chauffage de l’école des Casseaux, dans le cadre ici aussi du plan de modernisation de nos bâtiments publics.

En matière d’espace public, nous poursuivrons notre politique de replantation d’arbres, de fleurissement et d’amélioration du cadre de vie. Les 5 km de la promenade de l’Yvette dont certains secteurs ont été endommagés par les inondations du printemps dernier, feront l’objet d’une réhabilitation complète, et une nouvelle passerelle sera en place avant le printemps pour relier Villebon à Palaiseau.

Je saisis d’ailleurs cet instant pour féliciter le Syndicat de l’Yvette à travers son Président pour le plan d’investissement très élaboré qu’il nous a présenté dans le cadre de la prévention des inondations.

Organiser l’espace public : déplacements, mobilier urbain, sécurisation, accessibilité

Organiser l’espace public, c’est aussi améliorer et sécuriser la circulation et le stationnement de façon que chacun, automobilistes, deux-roues et piétons, trouve sa place dans notre ville en toute sécurité. Pas facile à Villebon, compte tenu des pentes et de l’étroitesse de la plupart de nos rues. C’est pourquoi nous continuerons, comme nous le faisons depuis 2014, à travailler quartier par quartier, en pleine concertation avec les riverains au cours de réunions qui nous permettent d’échanger en toute liberté sur les solutions proposées. Cette année 2017, le quarter Suisse depuis la rue du Lac Léman jusqu’à la rue Girardot et le quartier des Coteaux feront l’objet de ces aménagements.

J’évoquais à l’instant les déplacements : à côté des transports en commun, particulièrement denses pour une ville de notre taille, nous lancerons en 2017 une action innovante en faveur de l’acquisition de vélos électriques, en association avec une structure de l’insertion par l’activité économique qui permet à des chômeurs de longue durée de retrouver du travail. A travers cette expérimentation, vous constatez que le développent durable est présent chaque fois que possible dans nos réalisations, que ce soit en matière d’économies d’énergie au travers du plan de modernisation de l’éclairage public ou en matière de circuits courts d’approvisionnement de nos restaurants scolaires et sociaux.

2017 verra également le remplacement complet de notre mobilier urbain. Notre ville sera dotée de nouveaux abribus, plus nombreux et plus confortables, de nouveaux espaces d’affichage et de nouveaux panneaux électroniques d’information.

Parallèlement à cette opération et dans le droit fil de notre révision du Plan Local d’Urbanisme, nous arrêterons puis approuverons le nouveau règlement local de publicité, plus cohérent et plus restrictif en matière de pollution visuelle. Chacun a pu constater les efforts qui ont été faits dans ce domaine depuis 18 mois en particulier le long de la RD 59, dans nos terres agricoles, où toutes les pré-enseignes ont été retirées.

Toujours pour ce qui concerne l’espace public, nous allons aménager au cours de cette nouvelle année un terrain de loisirs que nous avons acquis pour les Jeunes du quartier de la Roche et nous allons démarrer un lourd projet de sécurisation aux abords du Collège Jules Verne, en travaillant avec le Département pour que la sortie et la sécurité des enfants soient considérablement améliorées.

Et puis l’espace public, c’est et cela doit être un espace pour tous, y compris pour les personnes handicapées pour qui il reste tant à faire. Nous poursuivrons en 2017 la réalisation de ce qui se nomme l’Agenda d’Accessibilité Programmée et qui a pour but d’adapter nos bâtiments et nos cheminements aux personnes à mobilité réduite. 900 000 € seront consacrés à ce programme en 2017.

La sécurité de nos habitants n’est pas laissée de côté : le Comité Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance, que nous avons créé en 2016, poursuivra ses réflexions et ses préconisations sur deux thématiques principales : le lancement d’une opération Voisins vigilants et le déploiement de caméras supplémentaires dans la Ville.

Vous me pardonnerez de ne pas détailler davantage les 7 millions d’Euros que nous allons investir cette année dans nos programmes de travaux mais sachez qu’ils couvriront l’ensemble de nos champs de compétence et d’activité.

Et puis, il y a les grands projets dont certains verront un début de réalisation dès 2017, d’autres qui nécessiteront encore quelques mois de réflexion et d’étude.

Le premier de ces grands dossiers concerne les terrains militaires de la DGA, 4 hectares que les Villebonnais appellent l’école de l’Air. Pour répondre à la proposition de vente sous conditions du Ministère de la Défense, nous projetons d’en faire l’extension et le désenclavement de notre Centre-ville, adossé à un parc naturel d’un hectare à créer en bordure de l’Yvette. En ce début d’année, nous sommes bien partis pour finaliser les négociations avec l’Etat, acheter le terrain et choisir un aménageur, dans le même temps que nous lancerons une large concertation et une enquête publique sur ce dossier majeur. Il faut que ce dossier avance vite et bien pour permettre d’accueillir, dans une Résidence qui leur sera dédiée, les étudiants de l’Institut universitaire Villebon-Georges-Charpak.

Le second dossier concerne la vente du Grand Dôme à la Fédération Française de Judo qui devrait se concrétiser elle aussi cette année. Nous aurons bientôt à Villebon-sur-Yvette, à l’entrée du Parc d’activités de Courtabœuf, un centre national du Judo, sport dont les valeurs morales sont particulièrement riches.

Restons à Courtabœuf : 2017 verra la poursuite du programme de requalification du Parc auquel l’Etat, la Région, le Département et la Communauté d’agglomération Paris-Saclay participent massivement pour un montant total de 19 M€. A titre d’exemple, vous verrez prochainement démontée la vieille passerelle en bois qui surplombe l’avenue de l’Océanie et son remplacement par un carrefour à feux bien plus sécurisant pour les usagers. Vous verrez également la mise en service de la voie dédiée aux bus sur l’Autoroute A 10 entre Courtabœuf et la gare multimodale de Massy. 2017 verra aussi l’arrivée de nouvelles entreprises sur le parc de l’Atlantique. Arrivée d’entreprises rime souvent avec création d’emplois. L’implantation prochaine de COSTCO dont la presse nationale parle abondamment, génère à elle seule le recrutement de 250 personnes que nous sommes précisément en train d’organiser avec nos partenaires de Pôle Emploi et des Missions Locales.

Nous nous attacherons aussi à faire avancer deux autres dossiers majeurs dans l’aménagement de notre ville : le projet de maison de la retraite médicalisée qui est piloté par le Département de l’Essonne et le projet du centre de soins et d’accueil d’urgence pour adultes handicapés qui est piloté par la fondation OVE. Bien des obstacles juridiques, administratifs et financiers se dressent encore devant ces deux projets de fort intérêt général mais quelque chose me dit que l’alignement des planètes leur sera favorable en 2017.

« Villebon n’est pas une île. »

Et puis, vous le savez bien, Villebon n’est pas une île : nous vivons avec nos voisins en particulier au sein de la toute jeune Communauté d’agglomération Paris – Saclay. Les représentants des 27 communes qui la composent n’ont pas chômé au cours de l’année 2016 puisque, à côté de mise en œuvre de politiques majeures, nous nous sommes accordés sur un projet de territoire et sur un pacte financier et fiscal.

Le projet de territoire est vraiment centré sur l’amélioration du cadre de vie des 300 000 habitants de notre Communauté en traitant, sous l’éclairage du fil conducteur qu’est l’innovation, du développement économique et de l’emploi, de la mobilité, de l’environnement et du cadre de vie, des actions sportives et culturelles, de l’équilibre de l’habitat et de la politique de la ville.

Le pacte financier et fiscal quant à lui, préserve les intérêts vitaux de Villebon en permettant aux villes de bénéficier de la croissance économique et de la croissance de  population qu’elles génèrent au sein de l’agglomération.

Toujours autour de Villebon et cette fois à moyen terme, nous entendons de bonnes nouvelles pour ce qui concerne le réaménagement du trop fameux Ring de Ulis dont les financements se consolident grâce à la volonté du Département, pour ce qui concerne aussi le réaménagement du rond-point du Christ de Saclay dont les travaux débutent cette année, pour ce qui concerne enfin la réalisation du tram-train Massy-Evry dont les Villebonnais pourront facilement profiter grâce à la construction prévue d’une gare à Champlan.

Ces grands chantiers seraient confirmés et même accélérés si l’Essonne, et plus particulièrement notre territoire de Paris-Saclay, était qualifiée pour accueillir l’Exposition Universelle de 2025. C’est en 2017 qu’aura lieu la sélection du territoire retenu à l’échelle nationale et en 2018 qu’aura lieu le choix final par le Bureau International des Expositions. Bien sûr que Villebon-sur-Yvette, comme l’ensemble du territoire Essonnien, affichera bien haut son soutien à ce projet riche de valeurs universelles et à la candidature de notre département.

« 2017 : une année citoyenne. »

Avant de conclure, je veux vous rappeler que l’année 2017 sera aussi une année citoyenne : au cours du premier trimestre se déroulera en effet le dernier recensement général de notre population. Je remercie tous les habitants de participer sans réserve à cette opération qui s’avère extrêmement utile pour l’avenir de notre ville parce que c’est en grande partie sur une étude fine de ses conclusions que s’élaboreront les projets de demain.

Et puis au second trimestre, nous vivrons 4 tours d’élections nationales. Je ne peux que me réjouir de voir que 448 nouveaux électeurs se sont inscrits sur les listes à cette occasion. Notre démocratie ne vit et ne survivra que par l’implication personnelle de chacune et chacun de nous.

Vous voyez que, même si je ne suis pas rentré dans le détail des réalisations programmées, le travail ne manquera pas cette année et je tiens à conclure cette présentation en adressant à nouveau des remerciements appuyés à l’ensemble des élus de notre ville et à l’ensemble du personnel communal qui, chacun dans leur domaine, œuvrent au quotidien pour vous assurer le bien -être qui fait le bonheur de vivre à Villebon-sur-Yvette.

Plus que jamais en 2017, restons unis autour des valeurs de notre république, restons ouverts à la différence et au respect de l’autre, restons fraternels et solidaires. Bonne année à tous.

Crédit Photo : Mairie Villebon-sur-Yvette