article-taxe-habitation

Malgré le contexte budgétaire très tendu, la majorité municipale tient bon sur ses engagements de modération fiscale. La preuve avec la taxe d’habitation 2014 dont le taux communal reste le même, lui…

Le taux communal : toujours 11,93%, l’un des plus bas taux de l’Essonne

Nous vous avions promis que nous utiliserions tous les outils d’une gestion rigoureuse et moderne pour faire face à nos engagements de réduction de la dette, le tout sans alourdir de manière inconsidérée votre fiscalité.

Cette année encore, la promesse est tenue : le taux communal de la taxe d’habitation demeure inchangé pour 2014 à 11,93%, et il en est ainsi depuis 2008 ! Nous sommes ainsi bien en deçà du taux moyen des quatorze communes avoisinantes qui est de 15,781%.

La stabilité fiscale est une de nos promesses mais c’est avant tout un impératif de bon sens en ces temps de matraquage fiscal au niveau national.

Et pourtant, malgré nos efforts sur la commune, cette taxe augmente dans sa globalité de 1,37 %

La taxe d’habitation n’est en effet pas seulement déterminée par le taux communal. Elle inclut également la revalorisation des valeurs locatives décidée chaque année par le Parlement selon l’évolution du marché. Cette année, la valeur du « pavillon témoin » augmente ainsi de 0,89%. Rien de réellement anormal donc de ce côté là. Par ailleurs, les frais prélevés par l’Etat ont légèrement augmenté.

Le grand coupable de cette augmentation : le Conseil régional

La taxe spéciale d’équipement, qui est comprise dans notre taxe d’habitation, apporte une preuve supplémentaire que ce sont bien les amis du Gouvernement qui gèrent notre région, avec toutes les conséquences négatives sur notre fiscalité que cela implique.

Le taux de cette taxe spéciale d’équipement, supposée financer les programmes de logement et d’aménagement de la Région (dont le projet du Grand Paris), augmente ainsi de 15,40% ! Pas sûr que la qualité de l’action du Conseil régional augmente dans les mêmes proportions…

En tous les cas, la majorité municipale à Villebon s’emploiera, pour le budget 2015, à être exemplaire dans sa gestion rigoureuse et appliquera sur les autres impôts communaux la même politique que pour la taxe d’habitation : la stabilité.