taxe habitation

Les villebonnais ont reçu récemment leur avis d’imposition de la taxe d’habitation 2018. Principale information à retenir : sur les 35 villes de plus de 10 000 habitants du département de l’Essonne, Villebon-sur-Yvette reste celle qui applique le plus faible taux de taxe d’habitation.

La taxe d’habitation a suscité ces derniers mois de nombreuses questions légitimes

En effet, les annonces gouvernementales n’ont pas toujours été lisibles : exonération ou pas ?

En fait, aucun foyer imposable n’est exonéré cette année. En 2018, seule une réduction de 30 % est appliquée par l’Etat en fonction des ressources déclarées l’année dernière.

Ainsi, un célibataire voit sa taxe réduite de 30 % si son revenu fiscal de référence ne dépasse pas 27 000 €. Pour un couple sans enfant, le plafond de revenus annuels se situe à 43 000 €.

En 2019, la réduction sera de 65 % et l’exonération devrait être complète en 2020 ou 2021.

Autre nouveauté sur la feuille d’impôt : la taxe GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et de Prévention des Inondations), instituée par la loi du 27 janvier 2014. Cette taxe est prélevée cette année sur la feuille d’imposition par la Communauté d’Agglomération Paris-Saclay au profit des Syndicats de rivière (Orge et Yvette). Elle représente 26 € sur notre feuille de référence.

A Villebon, l’équipe municipale continue de tenir son engagement de stabilité fiscale

Cette année encore, malgré des prélèvements de l’Etat en hausse constante, malgré la baisse considérable de ses dotations, malgré les dépenses supplémentaires qu’il nous impose, la Municipalité tient le cap de la stabilité fiscale, du désendettement, du haut niveau d’investissement et d’un service public de qualité.

Ainsi, pour la 10e année consécutive, le taux communal n’augmente pas : 11,91 % en 2017, 11,91 % en 2018. Sur les 35 villes de plus de 10 000 habitants du département de l’Essonne, Villebon-sur-Yvette reste celle qui applique le plus faible taux de taxe d’habitation.

Il en va de même pour la Taxe d’enlèvement des ordures ménagères, pour laquelle notre commune reste, de loin, la moins imposée de toutes celles du SIOM de la Vallée de Chevreuse.