thumb_IMG_1919_1024

Le dernier conseil municipal de 2017 a vu présenté et voté par la Majorité municipale le budget de la Ville pour l’année 2018. Ce budget représente 34,5 Millions d’Euros, il est équilibré en dépenses et en recettes. Il sera complété au printemps par l’apport des excédents des années passées et des recettes nouvelles.

Ce budget est caractérisé par la poursuite des engagements financiers de la Majorité municipale sur la durée du mandat :

Maintien des taux d’imposition : Villebon est et restera la ville la moins imposée au titre de la taxe d’habitation parmi les 35 communes de l’Essonne de plus de 10 000 habitants. A noter que la suppression d’une partie de la taxe d’habitation décidée par le Gouvernement sera sans effet sur les recettes communales.

Une partie de la Taxe d’enlèvement des ordures ménagères, normalement payée avec la taxe foncière, continuera d’être prise en charge sur le budget communal.

La politique de désendettement sera poursuivie : de 2014 à 2017, la Ville s’est déjà désendettée de 5 millions d’euros.

Notre programme d’économies sera poursuivi, puisque les dépenses de fonctionnement diminueront de 590 000 € tout en maintenant un niveau de service public de grande qualité.

Nous maintiendrons la « sanctuarisation » de 5 secteurs, c’est-à-dire que les choix budgétaires leur accordent une priorité : la petite enfance, la politique scolaire, la politique d’action sociale, les associations et le personnel communal.

Le haut niveau de l’investissement nous permettra d’achever le programme de modernisation et de mise en accessibilité de nos deux anciens gymnases Mermoz et Terray, de réaliser des travaux d’entretien et d’amélioration dans nos bâtiments, le plus souvent générateurs d’économies d’énergie, de poursuivre nos actions en faveur de l’environnement et du cadre de vie.

Les associations sont soutenues à travers la mise à disposition gratuite de locaux et de moyens ainsi que par un niveau de subventions qui dépasse cette année encore le Million d’Euros : ce niveau de subventions n’aura jamais baissé ces dernières années, contrairement à la plupart des villes environnantes.

Le programme de rénovation lourde de la voirie concernera une partie de la rue des Maraîchers, de la rue Constant Troyon, de la rue de Neuchâtel, la rue de l’Helvétie et la Villa La Brière. A noter que le transfert des voiries à la Communauté d’Agglomération Paris-Saclay nous permet de bénéficier cette année d’un programme de travaux à hauteur de 2 millions d’euros quand la Ville n’en dépensera que 629 000.

Nous avons observé avec étonnement que l’opposition PS a voté contre tous ces projets, qu’elle n’a fait aucune proposition, mais a préféré nous interroger en séance sur les caractères gras dans le magazine municipal.