2048x1536-fit_francois-hollande-congres-maires-france-paris-2-juin-2016

Le quinquennat présidentiel et législatif qui s’achève aura été catastrophique pour les collectivités territoriales : un découpage régional dont personne ne comprend la logique, des intercommunalités remodelées –et trop souvent de façon autoritaire – sans qu’on soit capable de remettre en question la strate départementale, des cantons redécoupés sous la seule logique des résultats électoraux attendus…

C’est dans le domaine financier que les coups portés aux collectivités auront été les plus rudes

  • A Villebon-sur-Yvette, la Dotation Globale de Fonctionnement versée par l’Etat au titre des missions que nous remplissons pour lui est passée en 4 années de 2 Millions € à … 0. Cette année, nous avons même été prélevés de 23 000 € supplémentaires sur nos recettes fiscales !
  • La réforme des rythmes scolaires a imposé aux communes de se substituer sur une partie de la semaine scolaire à l’Education Nationale sans que les compensations financières soient à la hauteur. Coût annuel pour Villebon : 300 000 €.
  • Les multiples réformes plus illisibles les unes que les autres en matière de cotisations sociales génèrent chaque année plusieurs centaines de milliers d’Euros de prélèvements supplémentaires dans nos budgets, sans que le personnel communal en profite d’aucune façon.
  • La réforme de la loi SRU qui a brutalement imposé un seuil obligatoire de 25% de logements sociaux au lieu des 20% obligatoires précédemment a généré elle aussi plusieurs dizaines de milliers d’Euros de prélèvement supplémentaire au profit de l’Etat.
  • L’avalanche permanente des normes et des règlementations ne s’est jamais ralentie malgré les promesses médiatiques de « simplification » et pèse de plus en plus lourd dans chacun de nos budgets.

Durant ce quinquennat présidentiel et législatif, tout se sera passé comme si le seul rôle que le gouvernement reconnaissait aux collectivités territoriales consistait à alimenter la caisse trouée de ses déficits récurrents.

Chacune et chacun de vous pourra mesurer la rigueur et le savoir-faire dont fait preuve la Municipalité dans ces temps difficiles

Nos impôts communaux n’augmentent pas, nos investissements restent élevés, nous nous désendettons sensiblement chaque année, nous maintenons le très haut niveau de service public local auquel les Villebonnais sont tant attachés, nous maintenons notre soutien massif aux associations.

Et surtout, nous tenons tous nos engagements de la campagne électorale de 2014.

Souhaitons que, quelle que soit l’issue des prochaines élections nationales, nos futurs dirigeants se rappellent le rôle indispensable du service public local et qu’ils lui rendent les moyens de son efficacité, pour le plus grand bénéfice des habitants.

Crédit Photo : François Hollande au Congrès des maires de France à Paris le 2 juin 2016. – Christophe Petit Tesson / POOL / AFP