25.06.15 Conseil municipalConseil municipal du 25 juin 2015

Lors du Conseil municipal du 25 juin, les élus ont approuvé le compte administratif qui traduit la réalité budgétaire financière de l’année 2014. Ce compte confirme la solidité de la situation financière de la ville, malgré le contexte budgétaire de plus en plus difficile pour l’ensemble des communes.

La bonne gestion d’une ville se mesure grâce à quelques indicateurs simples :

1/ L’épargne de gestion, c’est-à-dire la différence entre les recettes et les dépenses de fonctionnement montre en 2014 un excédent de 5,2 M €.

2/ Les dépenses d’équipement de la ville se sont élevées en 2014 à 3,6 M€ ; soit sensiblement plus que la moyenne des villes de 10 000 habitants.

3/ Le taux communal des impôts locaux (taxe d’habitation et taxes foncières) n’a pas varié en 2014, pour la 7ème année consécutive et sont parmi les plus bas du département.

4/ Le taux de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) était en 2014 de 3,26%, à comparer au taux de 6,76 % qui représente la moyenne des 17 communes du SIOM.

5/ L’endettement de la ville a diminué en 2014 de 928 000 €, c’est-à-dire que la ville a emprunté moins qu’elle n’a remboursé.

6/ Les subventions aux associations ont été préservées et se sont montées à 1,7 M € en 2014.

Mais ces bons résultats ont été acquis dans un contexte national particulièrement tendu

Le Gouvernement a en effet décidé que les communes participeraient à hauteur de 15 Milliards d’Euros au redressement des comptes publics (la dette de la France) jusqu’en 2017. A Villebon, cette politique a commencé à impacter les finances de la Ville dès 2014 à hauteur de 710 000 €.

Cette somme se répartit entre la baisse des dotations de l’Etat, le coût supplémentaire de la réforme des rythmes scolaires, l’augmentation considérable des cotisations salariales, des amendes de la loi SRU, de la contribution au Fonds de Solidarité de la Région Ile-De-France.

C’est donc bien au prix d’une gestion particulièrement appliquée que les bons résultats de 2014 ont été acquis et permettront à la Ville d’aborder les deux prochaines années en préservant la qualité du service public de proximité à laquelle les Villebonnais tiennent tant.