IMG_7010

Ballade de l’Yvette, sept 2015

Après nos deux précédents articles, voici les six derniers points du programme de campagne de la liste Villebon Avec Vous en matière de développement durable et d’environnement. Ces six derniers points, comme les douze précédents, sont repris dans les politiques publiques de la Ville depuis 2014 :

« Etudier l’aide à l’acquisition de vélos électriques. »

Afin d’optimiser l’efficacité de cette aide, une étude comparative a été réalisée en 2015 pour voir ce qui se fait dans les autres villes. Une grande diversité de dispositifs a été constatée, mais ces aides ne sont en général utilisées que par un habitant sur mille.

Cette étude va être poursuivie cette année afin de dessiner les contours d’une aide réellement en cohérence avec les besoins des villebonnais.

« Encourager le développement et l’utilisation des transports en commun intra-muros. »

Villebon demeure la ville la mieux pourvue en transports en commun de l’ex-intercommunalité Europ’Essonne (remplacée le 1er janvier 2016 par Paris-Saclay, fusion entre Europ’Essonne et la CAPS). Les marchés de navettes intercommunales ont été renouvelées.

Par ailleurs, afin de s’adapter aux besoins des villebonnais, le P’tit Bus électrique et gratuit a été concentré uniquement sur les mercredi après-midi.

L’équipe municipale engagera également une réflexion autour de la communication sur les transports en commun afin d’inciter les villebonnais, notamment les plus jeunes, à s’approprier davantage ces services et participer ainsi à une réduction des nuisances dues aux embouteillages automobiles.

« Se mobiliser pour obtenir l’avancée du plan de modernisation du RER B. »

Suite à la pression exercée par l’Association des Villes du RER B Sud, dont Villebon est co-fondatrice, le Syndicat des Transports d’Ile-de-France a approuvé en 2013 un plan de modernisation de 500 millions d’euros.

Ce plan a déjà permis de rénover certaines gares voisines, dont celles de Lozère et Massy-Palaiseau, et de faire de la station Denfert-Rochereau un point de demi-tour pour les trains, ce qui doit permettre en principe de protéger la partie sud de la ligne des problèmes de circulation affectant la partie nord.

Villebon restera mobilisée avec ses partenaires pour que ce plan de modernisation produise des résultats, dans l’intérêt des nombreux villebonnais usagers du RER B.

« Mettre en œuvre le Plan d’Accessibilité aux Voiries et aux Equipements (PAVE). »

La commission d’accessibilité se réunira dès le mois de mars 2016 pour lancer le diagnostic d’accessibilité des équipements publics et d’envisager un plan de travaux étalés sur les dix prochaines années.

Dans la même logique, en mai 2016, le Conseil municipal aura à voter l’Agenda d’Accessibilité Programmé (Ad’AP) qui fixera pour les bâtiments communaux un calendrier et un financement des opérations de mise en accessibilité.

« Elaborer une stratégie de circulation et de stationnement par quartiers, en concertation avec les riverains. »

Chaque année, l’équipe municipale se mobilise pour la restructuration des sens de circulation et du stationnement d’un quartier de la ville, couplée avec des opérations de travaux lorsque c’est nécessaire. La méthode est toujours la même : après une première élaboration de plusieurs projets par les services, une réunion publique est organisée par le Maire avec les riverains, qui ont la possibilité de choisir le projet le plus pertinent et de suggérer des amendements. Les travaux qui sont réalisés par la suite sont ainsi le résultat d’une co-construction avec les habitants.

En 2014, c’est le quartier de l’Yvette qui a été restructuré : la rue des Deux Gares, la rue du Clos d’Alençon, la rue de Chevreuse, l’Allée du Beau Site, la rue de Bretagne, la rue de Normandie, la rue de Provence, la rue de Savoie.

En 2015, ce fut au tour du quartier Suisse : la rue des Cascades, rue de Genève, la place des Suisses, la rue du Lac Léman, la rue des Pivoines.

En 2016, c’est un immense chantier qui s’ouvre dans le quartier de la Roche, et qui concerne la rue de Palaiseau, la rue A. Schweitzer, la rue de la Basse Roche. Par ailleurs, une quinzaine de places de parking sera créée devant la Mairie.

En 2017, une réflexion va être engagée autour de l’Ecole des Casseaux (rue des Bouleaux, rue des Quatre Cantons, rue de Neuchâtel et adjacentes…).

« Créer un service de nettoyage express « Villebon-Ville propre » le week end. »

Un plan de travail a été établi, et un appel à volontaires a été lancé dans les services municipaux en janvier 2016 et se clôt le 29 février. En cas de besoin, il sera également fait appel à du personnel extérieur, notamment par notre partenaire Dynamique Embauche avec qui nous avons signé une convention de mise à disposition de personnes en réinsertion sur le marché de l’emploi.

Vingt sites ont été identifiés, un plan de circulation a été conçu, et ce service de nettoyage sera mis en oeuvre à partir du printemps 2016.